La lune serait comparable à un raisin qui se dessèche à en croire une étude effectuée par la NASA. D’après les données satellitaires, la lune a une activité tectonique différente de celle de la terre. En effet, la lune se rétrécit tant qu’elle se refroidit dans son sein. Etant donné que la surface lunaire n’est pas solide, elle commence par se morceler. Et quand la tension est assez suffisante, toutes les couches précédemment formées s’effondrent et enclenchent une activité sismique. Selon la NASA, la lune voit son épaisseur diminuer de 50 mètres tous les 100 millions d’années.

Loading...

Des tremblements de lune

Notons que les fractures formées suite à la constitution des morceaux à la surface de la lune, ont un fonctionnement qui s’apparente à celui des plaques tectoniques de la Terre. Bien que l’absence de plaques tectoniques ait été relevée, le dispositif sismique implanté depuis la toute dernière mission d’Apollo a émis des signaux. Ces séismes lunaires ont été étudiés par le scientifique Thomas Watters qui a évalué les données fournies par le sismographe à un ”ordre de cinq sur l’échelle de Richter’’.

Par ailleurs, c’est une chose étonnante qui a semé l’agitation dans le camp des chercheurs. « On ne voit pas souvent d’activité tectonique active ailleurs que sur Terre, c’est donc très excitant de penser que ces failles peuvent encore produire des tremblements de Lune » a ajouté le professeur Nicholas Schmerr.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom