Cela fait plusieurs mois maintenant que le Venezuela est confronté à une crise socio-économique et politique sans précédent. Le géant pétrolier d‘Amérique Latine est au plus mal. La population manque de tout et des milliers de Vénézuéliens, pour échapper à leurs dures conditions de vie se sont exilés vers les pays voisins. Du côté politique c’est toujours le statu quo entre Nicolas Maduro et Juan Guaido.

Loading...
Les deux personnalités politiques se livrent une bataille sans merci pour la gestion du pouvoir d’État. Juan Guaido, ancien président de l’assemblée nationale s’est autoproclamé président par intérim du Venezuela il y a quelques mois. Il a été reconnu dans la foulée par plusieurs pays occidentaux dont les États-Unis en tête.

Pékin à la rescousse du peuple vénézuélien

Nicolas Maduro, le président élu s’est accroché à son fauteuil présidentiel malgré les nombreuses sanctions venues de Washington. Il faut dire que l’homme fort de Caracas bénéficie du soutien de deux grandes puissances que sont la Chine et surtout la Russie, qui pèsent de tout leur poids sur la scène internationale afin de conforter le pouvoir de Nicolas Maduro. La Chine également n’est pas en reste et elle est aux côtés de son allié latino-américain. Tout récemment, l’empire du milieu a affrété un avion pour convoyer 64 tonnes d’aide humanitaire vers le Venezuela. L’aide humanitaire comprend entre autre du matériel médical et chirurgical destiné aux hôpitaux publics vénézuéliens comme l’a indiqué le pouvoir vénézuélien. La Chine est à sa troisième livraison de cargaison humanitaire vers le Venezuela après celle du 29 mars dernier (65 tonnes) et du 13 mai ( 71 tonnes). Un quatrième vol est prévu dans les semaines à venir.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom