Le jeune homme blessé à la main par une grenade lacrymogène lors des violences du 1er et du 02 mai dernier à Cotonou n’est plus en prison. Selon Frissons radio, il a été libéré et suit des soins à l’hôpital depuis quelques jours. L’infortuné n’est pas pour autant sorti de l’auberge. Il est toujours poursuivi par la justice.

Loading...

Une cinquantaine de personnes interpellées

C’est aussi le cas d’une cinquantaine de personnes interpellées et poursuivies pour attroupement non armé. Elles seront jugées le 28 mai prochain selon Frissons radio. Les violences du 1er et du 02 mai dernier auraient fait 4 morts selon Amnesty International. Du côté des autorités béninoises, aucun bilan officiel n’a été rendu public.

Le gouvernement a plutôt parlé de manifestants sous l’effet de la drogue. Le président de la République doit normalement s’adresser à la nation ce lundi 20 mai. Il pourrait se prononcer sur ces violences post-électorales.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Un délinquant notoire. Il a eu les conséquences de ses actes .
    Je n’en dirai pas plus. Un incendiaire.
    Force restera à la loi
    Je passais
    Le Plombier

  2. Qu’est ce que Talon a a dire au peuple beni npis meurtri dans sa chair?
    L’autocratie s’installe.
    La seule reponse est la resistance

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom