Louis Vlavonou a lâché une phrase polémique alors qu’il participait mardi à la 45e Assemblée générale de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le président du parlement béninois a en effet affirmé que l’opposition n’avait pas été exclue des élections législatives du 28 avril. De son point de vue, elle les a boycottées.

“Une contre vérité”

Des propos que Guy Mitokpè qualifie de « mensonges » dans un post publié il y a quelques heures sur son compte facebook. «  Profitant de l’hospitalité ivoirienne, Louis Vlavonou a saisi l’occasion d’asséner (…) le genre de contre vérité et de mensonge qui font que lui-même en tant qu’individu a perdu toute crédibilité aux yeux du peuple béninois souverain » écrit-il sur le réseau social. L’ancien député aurait souhaité que M Vlavonou fasse preuve de « dignité », « d’honnêteté » et de « grandeur d’esprit » au cours de cette Assemblée générale, au lieu de « compromettre au travers d’une insinuation loufoque au sujet de laquelle le plus humble des citoyens béninois sait pouvoir dire qu’en réalité les élections législatives frauduleuses organisées le 28 avril 2019 étaient un stratagème pour exclure l’opposition du jeu politique national ».

“Le choix solitaire d’une course effrénée vers le mensonge d’Etat”

Louis Vlavonou a tout simplement menti réitère t-il, justifiant ses propos par les déboires de l’opposition devant la  Céna et l’introduction d’un certificat de conformité par la Cour constitutionnelle pour « biaiser les règles du jeu politique ». Au vu de ces faits, on ne saurait aucunement parler de boycott de l’opposition, martèle l’ancien parlementaire très remonté contre Louis Vlavonou qui a selon lui, fait fi de ces évidences pour faire « le choix solitaire d’une course effrénée vers le mensonge d’Etat ». Il serait compliqué de discuter en toute sincérité avec des personnes pour qui le mensonge semble être une forme d’art rhétorique, si dialogue nationale il y a, estime le secrétaire général de Restaurer l’Espoir.

Voir les commentaires

8 Commentaires

  1. J’ai du mepris pour ce garçon de course de AZANNAI.Il a quoi au juste?? Tu parle d’election frauduleuse, sur quelle base qualifiez-vous cette de frauduleux?? Je comprends que vous êtes géographe de l’UAC…Aucun niveau d’analyse!!!

  2. J ai cru comprendre que c est ke ministere de l interieur qui est en charge de delivrer le csrtificat frauduleusement introduit par Djogbenou.
    En quoi une rencontre avec Talon est il necessaire ?
    A moins que c est lui qui tire les ficelles de tout ce bazar depuis le debut.
    C est quoi l objet de la recontre?
    C est quoi l ordre du jour?
    J estime que c est un autre coup mediatique , un autre show qui nous sera servi.

  3. Chers amis opposants ou pseudo-résistants , je vous demande humblement de prendre votre retraite politique. Désormais , nous vous attendons sur le terrain économique … veuillez bien produire un peu de richesse pour ce pays et cela passe par le travail bien fait. Nulle part au monde , le bavardage inutile auquel vous vous êtes adonné depuis des années n’a conduit au développement . Il faut aller créer maintenant des entreprises pour embaucher les pauvres populations que vous prétendez vouloir défendre à l’Assemblée, auquel cas vous pouvez toujours rentrer dans vos villages respectifs pour s’adonner au travail de la terre .Nous n’avons plus besoin de vous au parlement , ni à quelque poste de responsabilité que ce ce soit si ce n’est le poste de DG de vos propres entreprises respectives … Ce ne sera qu’en ce moment que l’on saura que vous aimez réellement le Bénin car aimer le Bénin.

  4. Je n’ai aucune considération pour ce garçon agité
    Comprenez que je ne parlerai plus de lui dorénavant.
    C’est me mettre à son petit niveau lui qui n’a jamais travaillé.
    Le Plombier est en activité depuis 40 ans
    Vous voyez le fossé ?????
    Je passais
    Le Plombier

    • C est ton choix legitime, d autres en ont .
      Ou es le probleme.
      En democratie on a pas besoin d avoir de l estime pour quelqu un mais plutot respecter son opinion sur des questions d interet natiinales.

  5. Ils avaient penser pousser l’opposition a declarer forfait et appeler au boycott de l’election comme dans d’autres pays comme le Togo.

    Mais ils ont ete surpris qu’a aucun moment l’opposition n’a appele au boycott jusqu’a la fin du processus.

    Et j’ai aime vraiment l’attitude de l’opposition avec son slogan ” Pas d’opposition, pas d’election”.

    Maintenant que les partisans de Talon ont fonce jusqu’au bout sans obtenir la declaration du mot ‘boycott” de la part de l’opposition, ils sont coinces pour justifier leur forfait.

    Vous comprenez pourquoi ce president du parlement prive de Talon parle de boycott.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom