Animateur du Daily Show, Trevor Noah est un habitué des polémiques et blagues en tous genres. Récemment, ce dernier s’est amusé à pointer du doigt la politique migratoire du président Trump en ironisant sur la situation et l’avenir de Melania Trump. Problème, sa blague a été prise au sérieux, au point de provoquer un buzz monstre sur le net.

Ainsi, après avoir longuement travaillé sur les récentes déclarations et décrets migratoires mis en place par le président américain Donald Trump, le présentateur sud-africain star a affirmé que le chef de l’Etat cherchait à expulser sa femme. “Je pense que Donald Trump est en train d’essayer d’expulser Melania du pays. a-t-il ainsi affirmé. Une blague assez évidente que beaucoup auront toutefois pris au premier degré, d’autant que l’animateur a tenté d’aller plus loin en donnant quelques faits concrets afin d’étayer son propos.

Une blague prise très au sérieux

Selon ses dires, la Première dame ferait tout pour passer le moins de temps possible avec son mari. Les révélations entourant les nombreuses affaires extra-conjugales supposées du chef de l’État et ses sorties successives qui créent des polémiques semblent avoir creusé un véritable fossé entre les deux. Très vite, ces arguments ont été repris par les internautes qui se sont alors emparés du hashtag #DontDeportMelania (ne déportez pas Melania).

Très vite, le monde entier se passionne pour cette affaire et ils sont très nombreux à s’imaginer la première dame américaine être renvoyée du pays. Plusieurs médias sérieux se sont alors penchés sur les différents papiers et autres visas obtenus par cette dernière ainsi que la façon dont elle a pu les obtenir. La blague prend une ampleur incontrôlée et de sérieuses enquêtes sont lancées sur l’ancien mannequin.

Trevor Noah continue sa provocation

Noah lui, ne s’arrête pas là et continue de provoquer. En effet, ce dernier en a rajouté une couche en souligne une fois de plus que la nouvelle mesure, selon laquelle les personnes touchant des aides sociales ne pourront avoir accès à la carte de résidence permanente aux États-Unis. Selon lui, Melania est, là encore, directement visée puisqu’elle est logée gratuitement « dans une maison mise à disposition par l’État américain ». Un nouveau tacle qui devrait une nouvelle fois réagir le web.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. C’est une blague pour rire et vous employez les mots provocation c’est pas sérieux tout ça. Il y a un parti pris flagrant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom