Photo d'illustration : des migrants

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) chargée du phénomène de la migration a procédé au rapatriement ce jeudi de près de 150 personnes au Niger. Selon une annonce qui a été faite ce vendredi par cette agence onusienne, ces migrants étaient pour la plupart détenus dans des centres de rétention en Libye. Le centre de rétention où étaient certains de ceux qui ont été rapatriés auraient même fait objet d’un bombardement le 2 juillet dernier à en croire une annonce faite sur le réseau social Facebook par l’OIM. Ils étaient au nombre de quatre ceux qui étaient dans ce cas selon les statistiques.

Plusieurs centaines déjà rapatriés par l’OIM

«L’OIM a accueilli et assisté jeudi soir 148 migrants nigériens arrivés avec un vol charter de Libye» indique l’organisation avant de préciser que ces Nigériens qui ont été assistés à leur arrivée à l’aéroport de Niamey par une équipe de l’OIM seront conduits chacun de sa ville d’origine. Les ressortissants nigériens à avoir déjà bénéficié de ce secours de l’OIM peuvent être estimés à plusieurs centaines. Au mois de juillet dernier, un nombre similaire avait été retourné au Niger dans le cadre du Programme de l’aide au retour volontaire soutenu par l’Union européenne au Niger.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom