La guerre commerciale entre les USA et la Chine a des répercussions au Canada, grand voisin des USA. Sur incitations américaines, le Canada avait arrêté sur son territoire la directrice financière de Huawei et fille de son fondateur. Meng Wanzhou est en effet la fille de Ren Zhengfei fondateur et PDG de Huawei Technologies et a été arrêté à l’aéroport de Vancouver sur demande américaine.

Meng Wanzhou est notamment accusée par Washington d’infraction aux sanctions américaines contre l’Iran. Cependant, les avocats de la Chinoise réfutent cette accusation qui ne constitue pas un délit au Canada et demandent au Canada de mettre fin au processus d’extradition en cours de la Chinoise vers les USA.

Diplomatie : entre la Chine et le Canada la tension ne va pas baisser de si tôt

Le Canada accuse…

Parallèlement en Chine, deux citoyens canadiens avaient été arrêtés et accusés d’espionnage d’États. Alors que leur condamnation à mort est en cours, le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait déclaré aux journalistes de Toronto Star jeudi dernier, que la Chine utilisait la détention arbitraire des deux citoyens canadiens « comme un moyen d’atteindre ses objectifs politiques ». Ce à quoi lui répond Mr Geng Shuang du ministère chinois des Affaires étrangères.

… et la Chine répond

Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères a réagi aux propos du dirigeant canadien en accusant le Canada de fouler aux pieds des normes internationales en arrêtant Meng Wanzhou sur le territoire canadien. Le diplomate chinois estime que les propos de M. Trudeau sont des « contre-attaques purement non fondées qui confondent le noir et le blanc ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom