Kim Jong-un (AP)

La Corée du Nord a demandé au cours du mois d’Août à l’ONU de diminuer l’effectif de ses membres qui sont présents sur son territoire, avant fin 2019. L’information a été donnée hier jeudi 05 septembre par le porte-parole des nations unies Stéphane Dujarric. Ce dernier a souligné à cet effet, que la demande faite par Pyongyang est en cours de négociation avec l’ONU.

Les actions de l’ONU n’ont qu’un faible impact dans le pays

Les Nations Unies en Corée du Nord, disposent de plus d’une dizaine de membres issus de plusieurs programmes à savoir : le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ou même du Programme des Nations Unies pour le Développement. Par ailleurs, le porte-parole de l’ONU a affirmé que les actions de l’organisation n’ont qu’un impact faible dans le pays.

Pour Stéphane Dujarric le fait que les effectifs des Nations Unies restent en Corée du Nord est essentiel pour faire face aux programmes critiques de sécurité alimentaire. « Le maintien des capacités aux niveaux actuels est essentiel pour assurer un soutien continu des Nations unies aux programmes critiques de sécurité alimentaire, d’approvisionnement en eau et de nutrition, ainsi qu’à la mobilisation de ressources » a-t-il indiqué.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom