Alors que la Côte-d’Ivoire se prépare pour les élections présidentielles de 2020, le fils de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Michel Gbagbo s’est montré récemment confiant sur le fait, que le Front Patriotique Ivoirien (FPI) prendra le pouvoir l’année prochaine. En effet, le week-end dernier à San Pedro au sud-ouest de la Côte-d’Ivoire, le fils du prédécesseur d’Alassane Ouatarra, a fait part aux militants du parti, de sa conviction de voir le FPI remporter les prochaines présidentielles ivoiriennes.

Loading...

Un parti qui prône la paix

Michel Gbagbo a déclaré que le FPI n’est pas un parti politique qui vient faire la guerre. Au contraire, pour lui le parti prône le dialogue et la paix. A cet effet, Michel Gbagbo a laissé entendre que l’alliance formée par son parti et le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié pourra sauver le pays. Par ailleurs, en abordant notamment des problèmes de chômage, de la mévente des produits et de la famine le fils de Laurent Gbagbo a affirmé que c’est le fondateur du FPI qui pourra résoudre les problèmes des ivoiriens.

Laurent Gbagbo : Son hommage à Robert Mugabe

Au cours de son discours le secrétaire général adjoint du FPI a souligné que les ivoiriens ne sont pas venus pour se venger. « Les gens se font peur pour rien. Ils ont emprisonné, volé et tué les Ivoiriens. Ils pensent que les Ivoiriens vont se venger. Mais non. Moi Michel Gbagbo, j’ai un cœur blanc tout comme le président Laurent Gbagbo. On leur demande la démocratie, ils nous emmènent la guerre » a déclaré Michel Gbagbo.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom