© SPUTNIK . ROLAND KLOHI

Des attaques xénophobes ont récemment secoué l’Afrique du Sud. Ces violences ont entraînées la mort de plusieurs personnes ainsi que l’interpellation de plus d’une centaine de personnes à Johannesburg. Cette situation qui a choqué plusieurs personnes de par le monde entier, a également indigné l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne Mamadou Koulibaly. Celui-ci pointe du doigt certaines institutions africaines dont l’Union Africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

« Chacun pour soi et tous pour personne »

Mamadou Koulibaly a demandé où se trouve l’Union Africaine alors que des violences contre des étrangers sont perpétrées en Afrique du sud. S’interrogeant également sur ce qu’est l’Union Africaine, il s’est demandé si cette dernière n’a pas une autre dénomination. Le fondateur de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER), n’a pas manqué d’ironiser sur le fait qu’il faut maintenant attendre que la Commission de l’UA congratule le gouvernement de Cyril Ramaphosa.

L’actuel édile de la ville d’Azaguié en Côte d’Ivoire, a aussi attaqué sur Twitter, la CEDEAO puisque selon lui, l’institution n’a fait aucun communiqué ni envoyé aucun émissaire en Afrique du sud. Cela alors que le Nigéria fait partie de la CEDEAO. « Et le Nigeria est membre de la CEDEAO qui n’a pas encore pondu un communiqué ni envoyé un émissaire en Afrique du Sud. Je me trompe ? À chacun de se débrouiller. Chacun pour soi et tous pour personne » a laissé voir Mamadou Koulibaly.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom