Presque deux mois après la fermeture des frontières nigérianes avec certains de ses voisins dont le Bénin, la douane nigériane estime que cette mesure est à tout point de vue bénéfique pour le pays. Selon le bilan fait par le contrôleur général des douanes nigérianes, Hameed Ali au comité mixte des finances et de la planification nationale du Sénat et de la Chambre des représentants, les recettes douanières de son pays ont connu un pic depuis cette mesure de l’administration Buhari.

Ce haut gradé de la douane confie en effet que certains produits qui entraient clandestinement sur le marché nigérian n’échappent désormais plus au contrôle des disciples de Saint Mathieu.  

Des recettes jamais enregistrées auparavant…

«Maintenant que nous avons fermé la frontière, ils sont obligés d’amener leurs marchandises à Apapa ou à Tin Can Island et nous devons percevoir des droits de douane sur elles. » explique le contrôleur général des douanes nigérianes, Hameed Ali. Selon ce dernier, cette mesure est une bénédiction pour la première puissance économique de l’Afrique en ce sens que les recettes douanières ont atteint un record jamais enregistré par le passé.

Il confie qu’en septembre, il y a eu une journée au cours de laquelle la collecte douanière s’était élevée à  9,2 milliards de nairas. A en croire les chiffres qu’il a avancés, la douane enregistre quotidiennement des recettes qui se situent entre 4,7 milliards à 5,8 milliards de nairas.  

Voir les commentaires

8 Commentaires

  1. Ollah réfléchis un peu, ce contrôleur est trop bête. Il a oublié de soustraire de cette somme ce que la douane nigériane gagnait aux 4 frontières aujourd’hui fermées. L’un dans l’autre, il n’y a aucune augmentation c’est plutôt une diminution.C’est ça la dure réalité et rien ne va au Nigeria

    • Vivemesfesses , je me demande si c’est pas toi le plus bête , même qui ne sait pas faire de calcul élémentaire ; il est vrai que fermeture de frontière rend f.ou vous les klébés de l’autre qui a déjà des insomnies chroniques

  2. Ollah réfléchis un peu, ce contrôleur est trop bête. Il a oublié de soustraire de cette somme ce que la douane nigériane gagnait aux 4 frontières aujourd’hui fermées. L’un dans l’autre, il n’y a aucune augmentation c’est plutôt une diminution

  3. Ce contrôleur des douanes fait de la masturbation intellectuelle
    Parle t-il au nom du gouvernement fédéral Nigérian ??? Non
    Seulement ; c’est un plaisir pour ce journal qui se revendique de l’opposition de colporter des rumeurs et déformer les propos de ce contrôleur de rien du tout spécialiste de fake News
    Vous allez en souffrir mais vous ne pouvez rien faire
    Comprenez que sur nos marchés actuellement ; nous avons des fruits et légumes en abondance et que nous avons atteint l’autosuffisance alimentaire depuis la fermeture des frontières avec le Nigeria
    Qu’il en soit ainsi jusqu’à l’éternité
    Amen !!!!
    Talon ; 12 ans
    Je reviens
    Le Plombier

  4. ET VOILA LA VRAIE FACE DE M BUHARI ET DE SON GOUVERNEMENT: APPAUVRI LE PORT DE COTONOU AU DETRIMENT DES PORTS NIGERIANS.

    A QUAND L’OUVERTURE DES FRONTIERES AVEC LE BENIN ? SEULS LES AVERTIS ECONOMISTES PEUVENT NOUS SITUER.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom