La directrice financière de Huawei poursuit sa bataille devant les juridictions canadiennes. Jouissant d’une liberté sous caution, elle se prépare à l’audience relative à son extradition demandée par les Etats-Unis. Dans ce cadre, les avocats de Meng Wanzhou ont demandé à la Cour suprême de la Colombie-Britannique de ne pas prendre en compte la demande faite par l’administre Trump relative à l’extradition de la femme d’affaires chinoise.

Pas de fraude selon les avocats

Dans un document rendu public cette semaine par les conseils de la responsable de Huawei, ils font remarquer l’inexistence de fraude telle qu’évoquer. Pour eux, la transaction qui a été incriminée n’a rien d’anormal au Canada. Les Etats-Unis se seraient cachés derrière leur accusation de violation de la sanction contre l’Iran pour évoquer la fraude.

« En réalité, dans cette affaire, les États-Unis cherchent à appliquer leurs sanctions contre l’Iran à l’encontre du requérant, qui n’est ni citoyen américain ni citoyen canadien, pour un comportement qui s’est produit à l’extérieur des deux pays » ont notamment fait remarquer les avocats de la directrice financière de Huawei.

Une fausse déclaration?

« L’État requérant cherche à déguiser sa plainte de non-respect de sanctions en un cas de fraude » ont-ils ajouté dans le document. De son côté, le procureur général du Canada se focalise plutôt sur les déclarations qui ont été faites par la mise en cause sur leur propriété de Skycom, une filiale basée à Hong Kong, entre 2007 et 2017, dans le but de contourner les sanctions américaines contre l’Iran.

Meng Wanzhou aurait affirmé que Huawei et Skycom serait deux différentes entreprises lors d’une rencontre. « Cette affaire concerne une allégation de fausse déclaration faite par Mme Meng à une banque sur laquelle ils se sont fondés, compromettant ainsi leurs intérêts économiques» avait précédemment précisé le procureur général du Canada. Rappelons que la directrice financière de Huawei a été mise aux arrêts en décembre dernier.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom