Jack Dorsey

Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, avait annoncé début novembre qu’il désirait se rendre en Afrique. Une première. Et juste comme il l’avait annoncé, de nombreuses publications en ligne, avaient montré Dorsey et son équipe de voyage, rencontrant des entrepreneurs en technologie et se connectant à l’écosystème des startups locales. Ce mercredi alors qu’il mettait un terme à son ‘’périple’’ africain, le PDG avait promis revenir, car selon lui « l’Afrique va définir le futur ».

Dorsey, un afro-optimiste ?

Le PDG de Twitter, visiblement ravi de ses quelques semaines passées avec les entrepreneurs africains, avait tenu à clamer ce mercredi via Twitter évidemment, son amour pour le continent et ses potentialités. Assurant en outre, qu’il reviendrait en Afrique l’année prochaine, courant 2020, dans le cadre d’un déménagement temporaire qui le verrait rester dans les parages pendant 3 à 6 mois. « Je ne sais pas encore où, mais je vivrai ici pendant 3 à 6 mois à la mi-2020 » avait-il publié en l’occurrence.

Et tout cela parce que, Jack Dorsey aurait ‘’foi’’ en l’Afrique, foi que l’Afrique pourrait «définir» l’avenir de la crypto-monnaie, en particulier. « L’Afrique définira le futur (surtout le bitcoin!) » révélait-il en substance.

Une déclaration qui tendrait à montrer que le paradigme d’une Afrique sous-équipée et sans cesse à la traîne serait entrain de changer. Et de l’avis de bien des observateurs, l’Afrique, malgré le fait qu’elle manquerait pour l’essentiel d’infrastructures technologiques adaptées, commençait, de plus en plus à intéresser de grandes entreprises de technologie, à cause peut-être de l’engouement de sa jeunesse pour les NTIC.

Le fait est, qu’après Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, en 2016; Jack Ma, l’homme le plus riche de Chine et fondateur du groupe Alibaba, plus tôt ce mois-ci; c’est au tour de Jack Dorsey de s’intéresser sérieusement au continent. Et pour ce dernier, le potentiel en monnaie cryptographique du continent était tel qu’il en ferait l’un des lieux les plus en demande de bitcoin dans le monde.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. “paradigme d’une Afrique sous-équipée et sans cesse à la traîne serait entrain de changer” C’est vrai, la situation s’inverse.

    L’Afrique est en train de passer devant comme au 19e : avec le pantalon baissé sur les mollets, penchée en avant et les mains sur la table.

    \\\\\ ///
    (@_@)

  2. Les Etats-Unis et la Chine se mettent en position pour définir le futur de l’Afrique…

    Les attardés tout juste capables de braire les idées des leaders africains de la 2nde moitié du 20e Siècle ouvrent grand la gueu… avec des slogans d’arrière garde, et les diplomates “old school” qui perdent du temps à discuter avec eux, regardent le train s’approcher en pensant l’arrêter en agitant les bras…

    Quant à la Russie, elle a plus besoin de l’Afrique que le contraire.

    \\\\\ ///
    (@_@)

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom