Le premier ministre canadien n’est pas tellement d’accord avec les dernières déclarations du président français sur l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord. Sans pour autant faire remarquer qu’il s’opposait aux propos de l’actuel locataire de l’Elysée, Justin Trudeau s’est évertué à étaler tout le rôle important que joue l’organisation pour son pays.

L’Otan toujours important selon Trudeau

A l’occasion de la rencontre qu’il a eue avec certains députés ce jeudi 7 novembre 2019, il a rappelé que cette organisation regroupe en son sein un groupe de pays qui partage des valeurs et un engagement commun pour leur sécurité. « Et très franchement, le fait que le Canada ait su faire preuve d’un leadership important tant à Bagdad à la tête de la mission de formation en Irak que sur le front est de l’OTAN en Lettonie. (Ce) sont des exemples où l’OTAN a toujours un rôle important à jouer. » a notamment déclarer l’officiel canadien lors de cette rencontre avec les parlementaires sur la colline du Parlement.

Justin Trudeau fait ces déclarations sur l’importance de cette organisation dans un contexte où le président français a fait remarquer lors d’une sortie médiatique que l’OTAN était en train de mourir. Emmanuel Macron dénonçait en effet l’inaction de l’organisation face à certaines situations sécuritaires dans le monde.

« Ce que nous vivons actuellement, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » a confié le chef d’Etat français au magazine The Economist dans l’entrevue publiée jeudi. Suite à ces propos de Macron, des voix se sont levées pour marquer leurs oppositions. Entre autres réactions enregistrées, figurent celle de la chancelière allemande Angela Merkel et le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Même si l’autorité politique allemande reconnait l’existence de quelques problèmes, elle estime que Macron a choisi des mots plutôt radicaux pour s’exprimer.  

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom