La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s’est penchée sur la situation politique en Guinée Bissau, lors de sa session extraordinaire tenue 8 novembre 2019 à Niamey. Elle condamne les décisions du Président Vaz et encourage
la tenue effective de l’élection présidentielle le 24 novembre 2019 .

La Cedeao confirme la date du 24 novembre 2019 pour la tenue du 1er tour de l’élection présidentielle en Guinée-Bissau. Lors de sa session extraordinaire du vendredi 8 novembre à Niamey, la conférence des Chef d’Etat a encouragé le Premier ministre Aristides Gomes et son Gouvernement à poursuivre leurs efforts pour  l’organisation de l’élection présidentielle prévue pour cette date.

Les Chefs d’Etat réunis à Niamey ont regretté que le Président Jose Mario Vaz ait décidé, par un décret en date du 28 octobre, de limoger le Premier ministre Gomes et de dissoudre le gouvernement, pour ensuite nommer un nouveau Premier ministre, le mardi 29 octobre 2019.

Des sanctions contre ce gouvernement au cas où

La Cedeao juge illégales ces décisions de
Vaz au regard de la Constitution de la Guinée-Bissau et mentionne qu’elles sont aussi « contraires aux décisions prises par la Conférence lors de sa 55ème Session du 29 juin 2019 à Abuja ». Aussi, pour l’institution, ces décisions font-elles, « courir au pays des risques politiques et institutionnels, ainsi que des risques de guerre civile ».

« A cet effet, la Conférence exige la démission immédiate du Premier Ministre nommé le 29 octobre 2019 et de tout son Gouvernement sous peine de sanctions individuelles », mentionne le communiqué final de la session. Elle appelle au “renforcement du dialogue entre les institutions et les acteurs politiques du pays et engage les douze (12) candidats à l’élection présidentielle dont les dossiers ont été validés par la Cour Suprême à tout mettre en œuvre afin d’assurer la tenue d’un scrutin dénué de toute violence, transparent et crédible”.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. cedéao…..?..mon oeil…!!!

    Ils se sont fait niquer ici au benin par la ruse et le rage..!!

    Je préfère nos chasseurs nagots

    Un point c’est tout..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom