Arrêt du conflit avec la Russie : le président Ukrainien parle des préalables

Volodymyr Zelenski, président ukrainien, a une nouvelle fois estimé qu’il n’avait pas passé d’accord donnant-donnant avec le président américain, Donald Trump, concernant le fameux accord militaire suspendu le temps de quelques jours par Washington. Affirmant ne pas comprendre les accusations de chantage dont il aurait été victime, Zelenski a également été très clair au sujet des relations entretenues entre son pays et la Russie.

En effet, le 9 décembre prochain, ce dernier se rendra du côté de Paris afin d’y rencontrer pour la toute première fois son homologue russe, Vladimir Poutine. Une rencontre en tête-à-tête très attendue, notamment du côté ukrainien. Les relations entre les deux pays sont relativement tendues que la Russie a annexé la Crimée, les distensions se faisant également ressentir à l’est de l’Ukraine ou des séparatistes pro-russes continuent de tenter d’avoir une influence sur le cours de l’histoire.

Publicité

Zelenski et les aspirations du Kremlin

Un conflit qui sera évoqué par les deux présidents à l’occasion de ce sommet. Plusieurs étapes ont ainsi été proposées, afin de mener à la fin des hostilités. Ainsi, un échange de prisonniers, et ce, dans un délai raisonnable sera étudié alors qu’un traité de cessez-le-feu sera également travaillé. Un cessez-le-feu qui entraînerait également le retrait des forces armées de la région et la mise en place d’élections locales. 

13.000 personnes ont déjà perdu la vie

« Si ces trois points sont réglés, alors nous verrons si tout le monde veut mettre un terme à la guerre », a ainsi lancé Zelensky, avant de mettre la pression sur le Kremlin, se demandant si la Russie était sur la même longueur d’onde. Depuis 2014, le conflit à l’est de l’Ukraine ravage la région et trouble les relations entre les deux pays. Il s’agira ainsi du premier sommet entre les deux pays depuis plus de trois ans, de quoi redonner espoirs aux populations directement impactées par ces tensions. Plus de 13.000 personnes ont déjà trouvé la mort au cours du conflit ukrainien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *