A Bohicon, la gestion du maire Luc Atrokpo ne remporte pas l’adhésion de trois conseillers communaux. Ils ont relevé le vendredi 29 novembre dernier, des irrégularités dans le projet de budget primitif 2020 de la mairie. C’était au cours d’une conférence de presse. Le rapport d’activités 2019 du maire est également mis en cause par Sylvestre Adognibo et ses deux collègues.

Selon leurs explications, le contenu de ce rapport n’est pas fidèle aux activités mises en œuvre sur le terrain. « A part les projets du gouvernement, les projets financés par le PAURAD (Projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation), et autres projets portés par les partenaires au développement, aucune autre réalisation attenant au budget 2019 de trois milliards n’est visible sur la commune » a déclaré Sylvestre Adognibo selon des propos rapportés par l’Agence Bénin Presse (ABP).

“Ils veulent vendre les matériels de la mairie avant de partir”

Ses pairs et lui soutiennent que personne ne peut leur prouver qu’il y a eu sur le terrain, une réalisation intégralement financée par le budget de la commune. En plus de ce constat, Delphin Fonhan, Norbert Guédézounmè et Sylvestre Adognibo disent avoir remarqué une fuite  des capitaux bien que le guichet unique fonctionne. Ils dénoncent également une liquidation du matériel de la mairie.

« Comme ils sont en fin de mandat, ils veulent vendre les matériels de la mairie avant de partir pour créer exprès des difficultés à l’équipe qui va éventuellement s’installer » accuse-t-ils. Pour eux, le matériel qui n’est pas amorti ne peut pas être vendu. D’ailleurs , la  marge de l’amortissement aux comptes administratifs successifs est nulle depuis 2015, expliquent-ils.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ça commence les règlements de compte
    Pourquoi attendre la fin de la mandature pour dénoncer des irrégularités de gestion ???
    Je me pose la question.
    Je ne connais pas ce maire qui a renoncé à la députation pour conserver son poste à la mairie.
    A priori le poste de maire dans les grandes et moyennes villes est juteux au pays.
    Je crois comprendre pourquoi on se bouscule pour des postes électifs
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom