Alassane Ouattara

Le président Alassane Ouattara, leader du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) vient de recevoir un coup de la part du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA). Après que le parti au pouvoir ait arraché au PDCI-RDA plusieurs de ses militants, c’est le tour maintenant du parti de Henri Konan Bédié de lui rendre la pareille. En effet, le PDCI-RDA a reçu l’adhésion de l’un des proches du président Ouattara.

Il s’agit du général des armées Michel Gueu actuellement à la retraite. L’homme était l’ex chef d’Etat major particulier du numéro un ivoirien. C’est ce week-end qu’il a été porté à la vice-présidence du PDCI-RDA. A 11 mois des élections présidentielles, le général a préféré plutôt militer au sein du PDCI-RDA qu’au sein du RHDP unifié.

Michel Gueu, a pris activement part au renversement de Laurent Gbagbo lors de la crise post-électorale de 2010-2011. Il était le plus haut gradé des Forces nouvelles, et des FRCI, le bataillon militaire qui au bout des offensives a pu détrôner Laurent Gbagbo pour que Ouattara accède au pouvoir.

Artisan de la paix

Avant son engagement récent dans la lutte pour la paix dans la nation éburnéenne, le général était nommé Président du conseil d’administration de Côte d’Ivoire Télécom après sa retraite. Le militaire est connu également pour sa sérénité et pour ses rares sorties médiatiques.

Côte d’Ivoire : la CEI ne peut pas organiser des élections justes, transparentes et crédibles en 2020, selon le PDCI-RDA

A l’occasion de la prise de commandement de l’un de ses filleuls à Bouaké, l’ancien chef d’Etat-major avait lancé un appel à l’endroit des hommes politique de son pays. Il les a invités au dialogue, et surtout au consensus puisque la Côte d’Ivoire est la seule mère qui les rassemble.  

Voir les commentaires