Au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 29 novembre 2019 au siège du parti à Cocody, le chef du secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, (PDCI-RDA) Maurice Kakou Guikahué a attaqué à nouveau la Commission électorale indépendante (CEI).

Le PDCI-RDA conteste l’organe chargée de l’organisation des élections à cause de l’inobservation de l’arrêté de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP). Selon le professeur Guikahué, la CAfDHP avait demandé au gouvernement ivoirien de procéder à la modification de la loi concernant la commission électorale.

Ce que le gouvernement n’a pas fait en se contentant d’une recomposition. Mais cette recomposition d’après Guikahué, a été mal faite puisqu’elle n’est pas équitable. La CEI en effet, est composée de deux personnes qui posent problème. Le parti parle concernant ce point surtout de l’indépendance de l’institution.

Il s’agit d’après lui du représentant du président de la république qui est au même moment membre du parti au pouvoir et de surcroit son président, le RHDP. La deuxième personne est Henriette Lagou supposée membre de l’opposition, qui d’après le N°2 du Pdci-rda, s’est présentée elle-même à la face du monde entier être du Rhdp. Il estime également qu’ « au niveau local », il n’y pas de présence de membre de la société civile dans la CEI.

Pour cela, Kakou Guikahué estime que cette commission « n’est pas bonne, n’est ni indépendante ou impartial, ni neutre » et ne serait pas en mesure d’organiser un scrutin libre, transparent et digne de confiance en octobre 2020.

Le PDCI-RDA leader de l’opposition

En reconnaissant son parti comme un poids dans l’arène politique ivoirienne, Maurice Kakou Guikahué a appelé le gouvernement à dialoguer avec le Pdci-rda pour avoir une CEI qui fait l’unanimité. Il estime que le Pdci-Rda est aujourd’hui en Côte d’Ivoire,  « le leader de l’opposition » dont le chef est Henri Konan Bédié.

Malgré le nombre important de député que le Rhdp a arraché à coût d’argent au Pdci-rda, s’exclame le professeur, son parti demeure encore le leader de l’opposition.    

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom