La ville de Diourbel à organisé une randonnée pédestre de sensibilisation ce dimanche dans le cadre de la journée internationale de lutte contre le VIH SIDA. Mame Bousso Amar Khouma, point focale VIH de la localité et responsable du bureau régional de l’éducation et de l’information pour la santé a livré à l’occasion les chiffres concernant la maladie dans la région pour l’année 2019.

1432 personnes dont 95 enfants séropositifs

Madame Mame Bousso Amar Khouma révèle que 421 nouveaux cas d’infection ont été relevés en 2018 contre 275 pour l’année en cours entre les mois de janvier et septembre. “1432 personnes, dont 95 enfants, ont été dépistées positives et suivies au niveau des différents sites de prise en charge de la région’’ poursuit elle. Pour madame Khouma la prise en charge des personnes porteuses du VIH ainsi que le dépistage nécessitent des efforts supplémentaires.

Une situation à surveiller

Précisant que le taux de prévalence qui est de 0,2% est inférieur à celui au niveau national qui s’élève à 0,5%, Mame Bousso Amar Khouma estime toutefois que la situation est “un peu alarmante pour ces deux dernières années, notamment dans le département de Mbacké“. Elle souligne toutefois que les médicaments pour le traitement et la prise en charge des séropositifs ainsi que le dépistage sont disponibles gratuitement.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom