Coronavirus : un réalisateur français crée la polémique

Sur les réseaux sociaux, le réalisateur Nicolas Bedos a été violemment critiqué suite à une allusion qu’il a faite au Coronavirus dans une publication sur Instagram. Certains n’ont pas hésité à la traiter de raciste et d’être un anti-asiatique. Si certains internautes se contentent juste du constat selon lequel, l’acteur aurait été pris en flagrant délit de « racisme anti Asiatique », d’autres ont été plus virulents dans leurs réponses.

« Quand je vois le nombre de personne/enfant subir le racisme a cause du virus, oui je pète un cable quand je vois des « célébrités » telle que Nicolas Bedos faire des « blagues » car ça banalise le racisme anti-asiat auprès des français », se désole une internaute nommée Cécilia.

Publicité

Stories « déguelasses » selon certains…

« Donc tranquillement loin de Paris, #NicolasBedos partage des stories bien déguelasses… et sinon ce mec sans talent (merci papa, sans toi je ne serais qu’un sombre inconnu) est nommé aux #cesar2020. », avait laissé lire une autre sur les réseaux sociaux en réaction à la publication du réalisateur.

La publication à l’origine de toutes ces réactions a été faite ce dimanche 9 février. L’homme du 7ème art a imaginé en effet le scénario alors qu’il était en vacance loin de Paris comme il le fait savoir dans son story. On voit selon les photos qu’il a publiées qu’il prend du bon temps à la piscine. Il fera remarquer d’ailleurs qu’il est «loin de Paris, de ses grèves et autres risques d’épidémies ».

« Deux Corona, s’il vous plait »

Quand il a remarqué la présence d’un couple asiatique dans les alentours, il a inventé une conversation entre les deux époux. Il indique notamment dans le dialogue qu’il a inventé que les deux sont infectés par le Coronavirus. Un peu plus loin dans une autre publication, on peut lire alors que les deux sont au bar de la piscine : « Deux Corona, s’il vous plait ».

Comme s’il était conscient de la polémique que ses publications allaient créer il présente par avance des excuses pour ce qu’il a appelé « vanne dominicale », « dont les ressorts   peuvent être perçus comme stigmatisants à l’égard de la population asiatique ».

Publicité

2 réponses

  1. Avatar de elsassfrei
    elsassfrei

    Bedos père et fils, aussi con l’un que l’autre

    1. Avatar de Gerard5567
      Gerard5567

      Forcément, ils sont l’un et l’autre Alsaciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité