Confinement au Zimbabwe : une centaine de milliers d’arrestations

Infraction aux mesures de confinement mises en place. C’est du moins le motif pour lequel les autorités zimbabwéennes ont procédé à l’arrestation de plusieurs milliers de personnes. Selon les précisions qui ont été apportées par la police, au total, 104 349 personnes ont été mises aux arrêts pour ce motif. Ce chiffre engloberait en effet toutes celles et ceux qui ont été interpellés depuis l’entrée en vigueur en mars dernier de la mesure relative au confinement pour éviter la propagation du virus.

104 349 personnes interpellées

« La police est perturbée par le nombre de personnes qui sont arrêtées pour non-port du masque, déplacements non essentiels et rassemblements interdits », a fait savoir Paul Nyathi, porte-parole de la police. « 104 349 personnes ont été arrêtées pour violation des mesures nationales du confinement », a poursuivi l’officiel zimbabwéen. Ce fut également une occasion pour la police d’inviter les uns et les autres à la vigilance face au nouveau coronavirus.

Publicité

 La population a notamment été appelée à « minimiser les effets de la pandémie mortelle en réduisant (les) déplacements, en observant la distanciation sociale, en portant des masques et en évitant les bars et les rassemblements illégaux ». Rappelons que sur les 478 cas de contamination qui ont été détectés 25 sont décédés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires