OTAN : la nouvelle menace de la Turquie

La Turquie a fait savoir que l’organisation du traité Atlantique nord (OTAN) n’existera pas sans elle. Ces propos ont été tenus par l’ambassadeur de la Turquie en France, Ismail Hakki Musa, ce mercredi 1er juillet 2020, devant la Commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat. « Imaginez l’Otan sans la Turquie ! Vous n’aurez plus d’Otan ! Il n’y aura plus d’Otan sans la Turquie ! Vous ne saurez pas traiter l’Iran, l’Irak, la Syrie, la Méditerranée au sud, le Caucase, la Libye, l’Egypte » a-t-il laissé entendre. Selon lui, la Turquie, n’est pas un pays quelconque dans l’Organisation.

Une« responsabilité historique et criminelle » dans la guerre

Evoquant le poids démographique et militaire de la Turquie, le diplomate a indiqué que : « Nous avons gardé le flanc Sud et Est pendant la Guerre froide avec beaucoup d’efforts, des fois au détriment de la prospérité de notre nation, de notre peuple ». Notons que la France ne voit pas d’un bon œil l’intervention de la Turquie en Libye, où cette dernière soutient le gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli, et ayant à sa tête Fayez el-Sarraj. L’appui militaire turc en Libye a permis de repousser les forces du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est du pays. Le lundi dernier, le président français Emmanuel Macron a accusé la Turquie d’avoir une « responsabilité historique et criminelle » dans la guerre en libye, en tant que pays qui « prétend être membre de l’OTAN ».

Publicité

La France nie soutenir Haftar

La réponse turque n’a pas tardé à venir, puisque le ministre turc des Affaires étrangères Melvüt Cavusoglu a fustigé l’approche destructrice de la France en libye. Il a également accusé la France de vouloir consolider la présence de la Russie en Libye. La Russie, l’Egypte et les Emirats arabes unis, soutiennent le maréchal Khalifa Haftar. A en croire plusieurs analystes, ce dernier a aussi bénéficié du soutien de la France, bien qu’elle le nie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *