Caricatures : « Charlie Hebdo » bientôt poursuivi en France

Après le décès de Samuel Paty, un professeur de lycée décapité en France dans un attentat terroriste islamiste pour avoir montré une caricature du prophète Mahomet, la situation demeure encore tendue entre la France et les pays islamiques. Lors d’un discours d’hommage au professeur, le président Emmanuel Macron avait brandi la liberté d’expression au nom de laquelle ils ne renonceront pas aux caricatures du prophète en France.

Après les nombreuses réactions de certaines autorités de pays du Moyen-Orient et maghrébins, invitant Emmanuel Macron à changer de discours, le conseil des sages musulmans a décidé de poursuivre Charly Hebdo en justice. Le conseil qui regroupe des dignitaires musulmans de divers pays, a décidé d’après un tweet sur le compte de al-Azha de « mettre en place un comité de juristes internationaux pour poursuivre en justice Charlie Hebdo ».

Publicité

La liberté d’expression doit respecter les droits d’autrui

Le conseil dont le siège est aux Émirats arabes unis et présidé par l’imam de l’institution sunnite, a également l’intention de « poursuivre en justice quiconque offense l’islam et ses symboles sacrés ». Condamnant de même les déclarations d’Emmanuel Macron, le conseil des sages musulmans « rejette vivement l’usage de la liberté d’expression comme prétexte pour porter atteinte au prophète Mahomet ».

« La liberté d’expression (…) doit respecter les droits d’autrui et ne devrait pas permettre d’utiliser les religions dans les marchés de la politique ou dans la propagande électorale », a déclaré l’instance musulmane.Caricatures : « Charlie Hebdo » bientôt poursuivi en France

4 réponses

  1. Avatar de Un français
    Un français

    Et sur quelles bases légales veulent ils poursuivre Charlie Hebdo devant la justice française ? Ce journal n’a pas enfreint les lois de la République française. A partir de là, tout ce que disent ces « dignitaires musulmans », c’est du vent ! La France garanti la liberté d’expression, contrairement à toutes les monarchie absolues du golfe arabo-persique. Qu’ils la ferme !

  2. Avatar de OLLA OUMAR
    OLLA OUMAR

    Ils nous les enflent ces barbus , ici c’est la France , pays des libertés et des droits de l’homme ; de quoi va vivre le canard enchainé si on interdisait les caricatures ?

  3. Avatar de Gerard5567
    Gerard5567

    L’affaire des caricatures de Charlie Hebdo a déjà été jugée en France et la plainte déposée a été rejetée.

    Pour que Charlie Hebdo soit condamné, il faudrait que le contexte change, c’est-à-dire que l’Islam radical disparaisse.

    Dès lors, n’existant que de paisibles Musulmans, les caricatures cessent d’avoir leur raison d’être.

    1. Avatar de Negadi abdelmadjid email mnegadi1943@gmail.cim
      Negadi abdelmadjid email mnegadi1943@gmail.cim

      Nny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *