Donald Trump : un supposée informatrice Russe dans un dossier dément

Olga Galkina, une Russe présentée comme l’informatrice de la principale « source » d’un dossier compromettant contre le président américain Donald Trump, a rejeté les allégations contre elle dans cette affaire. En effet, au cours d’un entretien accordé au média russe, Sputnik, elle a fait savoir qu’elle n’est aucunement impliquée dans ce dossier. « Je ne m’attendais pas à une telle histoire. Elle m’a compliqué [la vie]. Mais l’histoire n’est pas là. Toute cette histoire est fausse » a-t-elle confié.

Elle connaissait Igor Dantchenko

L’affaire a en effet pris départ depuis la publication d’un article par le média américain, Wall Street Journal, sur le locataire de la Maison Blanche. Au cours de son intervention, Olga Galkina a par ailleurs déclaré connaître Igor Dantchenko, qui selon le média américain, a un lien avec des agents secrets américains. A en croire la femme, ils se connaissaient depuis l’enfance, puisqu’ils « ont étudié ensemble à l’école ». Elle a par la suite ajouté qu’il s’est par la suite rendu aux Etats-Unis, où il a continué ses études et a trouvé un emploi. « Nous ne nous sommes pas vus pendant longtemps. […] Nous étions amis et il m’aidait » a-t-elle ajouté.

Publicité

Olga Galkina a intégralement nié les faits dont l’accuse le Wall Street Journal, et assimile ces derniers à un délire dans cette affaire de l’ingérence russe dans la présidentielle de 2016, en faveur de Donald Trump. « Si j’avais pris part à cette opération spéciale, je ne me serais jamais permis de commettre la bêtise de retourner en Russie avec mon enfant » a-t-elle martelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *