G. Soro : Ouattara est le plus grand prisonnier ambulant et en sursis de Côte d’Ivoire

Sur son site officiel, Guillaume Soro publie une longue interview accordée au quotidien burkinabé l’Observateur Paalga. Dans cet entretien, il s’en prend à Alassane Ouattara, après une question du journaliste qui l’interrogeait. En effet, celui-ci lui demandait s’il pouvait prendre le risque de rentrer dans son pays vu que le président ivoirien estime que sa place est en prison et non dans une campagne électorale.

« Si Alassane Dramane Ouattara estime que je dois être fait prisonnier uniquement parce je suis candidat à l’élection présidentielle de mon pays, on doit se demander quel sort la Côte d’Ivoire devrait réserver à l’homme par qui sont principalement advenus les coups d’Etat et tentatives de coups d’Etat de 1993, 1995 ,1999, 2000, 2001, 2002, et finalement la guerre postélectorale fratricide de 2010-2011 due à son refus de respecter la décision du Conseil Constitutionnel en 2010 ? » a déclaré Guillaume Soro.

Publicité

Il regrette d’avoir soutenu Ouattara lors de la crise de 2010-2011

Il poursuit en s’interrogeant sur le sort que mérite M Ouattara pour avoir  » occasionné ces deux derniers mois, l’assassinat de plus de 30 personnes et jeté en prison arbitrairement des centaines d’autres  » parmi lesquels figurent des députés opposés à son projet « illégal, illégitime et sordide de 3 ème mandat présidentiel ».

L’homme politique répondra lui-même à ses deux interrogations. Pour lui,  M Ouattara est celui qui mérite d’être jeté dans une geôle pour avoir commis tous ces actes. Il est le « plus grand prisonnier ambulant et en sursis de Côte d’Ivoire » a affirmé l’ex chef rebelle qui regrette de l’avoir soutenu lors de la crise de 2010-2011.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *