Listes électorales US : des milliers de morts enregistrés, selon une ONG

vote USA

Public Interest Legal Foundation (PILF) est un cabinet d’avocats d’intérêt public entièrement dédié à l’intégrité électorale. Selon le site de PILF, la Fondation existe pour aider les États et d’autres à soutenir la cause de l’intégrité électorale et à lutter contre l’anarchie dans les élections américaines. S’appuyant sur de nombreux experts dans le domaine, la Fondation cherche à protéger le droit de vote et à préserver le cadre constitutionnel des élections américaines.

Le 16 septembre dernier, l’association a annoncé des tendances alarmantes alors que les États se préparent à voter par correspondance pour les prochaines élections présidentielles. Selon la PILF, l’analyse nationale des listes électorales dans 42 États a identifié des milliers de personnes décédées inscrites sur les listes électorales. Ainsi que de nombreuses doubles inscriptions.

Publicité

Un argument contre le vote par correspondance ?

Le président Donald Trump était déjà intervenu contre la proposition du vote par correspondance proposé par le Congrès. Selon le président républicain, ce mode de scrutin, motivé par les restrictions en vigueur contre le nouveau coronavirus, représentait la porte ouverte à la fraude. Et le rapport de PILF semble donner au locataire de la Maison Blanche un argument de taille, dans sa croisade contre le vote par correspondance.

Selon le rapport de l’association, 349 773 inscrits, apparemment décédés, sont présents sur les listes électorales de 41 États. Avec Le Michigan, la Floride, New York, le Texas et la Californie représentant environ 51% des déclarants décédés au niveau national. Leur analyse aurait également révélé que, lors de l’élection générale de 2018, 37889 personnes inscrites en double ont probablement voté deux fois à partir de la même adresse et 34000 personnes inscrites semblent avoir voté à partir d’adresses non résidentielles.

Une réponse

  1. Avatar de KiraWhemO
    KiraWhemO

    cntgfyblfWhemO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *