Rihanna accusée de blasphème : tollé après son défilé

« L’industrie musicale est tellement sale. Elle payera éternellement pour cet acte » peut-on lire parmi tant d’autres tweets qui accusent Rihanna de blasphème. Pour raison, l’une des musiques du show Savage x Fenty intitulée “Doom” utilisée par la star dans le dernier défilé de sa marque de lingerie et mise en ligne ce vendredi 2 octobre, reprend en accéléré des propos d’un hadith de Mahomet. Les propos attribués au prophète sont considérés comme des principes de gouvernance personnelle et évoquent les signes annonciateurs du jour du jugement dernier.

Sur les réseaux sociaux, la célèbre chanteuse de la Barbade est épinglée par des milliers d’internautes musulmans. Une utilisation jugée « irrespectueuse » par de nombreux internautes mobilisés sur Twitter, qui accusent Rihanna de détourner l’Islam pour son défilé de lingerie. « Ce qu’a fait Rihanna est très décevant. C’est de l’appropriation culturelle et du manque de respect. Les hadiths sont plus qu’une simple musique de fond […], » a posté une utilisatrice.

Publicité
https://twitter.com/kyngborneo/status/1312941292238692354?s=20

« Vous ne nous avez pas respectés »

A une autre personne de demander à l’artiste de présenter des excuses. « Notre religion nous est précieuse. Vous ne nous avez pas respectés, souffle la personne qui suit. Nous voulons des excuses sincères et que vous supprimiez le hadith du prophète Mahomet. Vous nous devez des excuses à nous et notre religion. »  

https://twitter.com/90KIM_/status/1312974255433412608?s=20

Pour le moment, Rihanna n’a pas encore réagi à la polémique qui a cours depuis le début de cette semaine. « J’ai pu simplement apaiser mon esprit et écouter ce que Dieu et l’univers m’envoyaient » avait-elle déclaré à propos de la période de confinement durant laquelle elle a réalisé ce show qui fait tant parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *