Sénégal : L’agression d’une journaliste mobilise le ministre de l’intérieur

Au Sénégal, une journaliste a été brutalisée lundi par la police au niveau de la Porte du Millénaire à Dakar. Les associations de presse ont protesté contre cette agression à travers une déclaration adressée au ministre de l’intérieur hier mercredi 30 septembre. Elles ont ensuite été reçues par ce dernier. Aly Ngouille Ndiaye a regretté l’acte posé par les policiers après avoir échangé avec ses hôtes.

Il estime qu’il faudra désormais créer un cadre de dialogue entre les journalistes et la police afin que les deux parties s’entendent sur comment elles doivent exercer leurs professions sur le terrain pour éviter ces regrettables incidents. Le ministre a par ailleurs indiqué que la journaliste agressée (Adja Ndiaye) et les agents qui l’ont prise à partie ont déjà été auditionnés dans le cadre d’une enquête administrative interne.

Publicité

Agressée alors qu’elle couvrait l’affaire de l’activiste Dj Malick

Il y avait sept associations de presse à cette rencontre avec Aly Ngouille Ndiaye, plus deux organisations internationales de défense des droits de l’homme (Reporters sans frontières et Article 19). Rappelons que la journaliste agressée est une camérawoman de Dakaractu. Comme beaucoup d’autres professionnels des médias, elle était allée couvrir l’affaire de l’activiste Dj Malick. Celui-ci répondait à une convocation de la brigade anti-cybercriminalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *