Éthiopie : grave accusation contre le directeur de l’OMS, il nie

L’actuel directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé Tedros Adhanom Ghebreyesus est monté au créneau pour balayer du revers de la main toutes les accusations qui ont été prononcées contre sa personne par l’armée éthiopienne ce jeudi. En effet, à la faveur d’une conférence de presse qu’il a donnée,  le chef d’état-major de l’armée fédérale éthiopienne, le général Berhanu Jula avait accusé l’officiel de l’ONU de soutenir les autorités régionales du Tigré alors qu’une offensive est en cours depuis quelques semaines contre elles.

Le Docteur Tedros aurait pris parti selon le chef de l’armée éthiopienne

Le chef de l’armée éthiopienne indiquait que le Docteur Tedros « a oeuvré dans les pays voisins à condamner la guerre ». Il a également été accusé de peser de tout son poids afin d’obtenir des armes aux autorités régionales du Tigré. L’officiel de l’armée éthiopienne s’est notamment focalisé sur les différents postes qu’avait occupés Tedros Adhanom Ghebreyesus au sein du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF). Cette formation politique dirige le Tigré et défierait l’autorité du gouvernement fédéral.

Publicité

 « Ce type est lui-même membre de cette équipe », a poursuivi le général Berhanu Jula lors de sa sortie médiatique. « Que peut-on attendre de lui? Nous ne nous attendons pas à ce qu’il se range du côté du peuple éthiopien et condamne », a-t-il par ailleurs ajouté. Celui qui est visé par ces accusations n’a pas tout de même pas voulu répondre aux différentes sollicitations des médias sur ce sujet.

Le directeur de l’OMS s’inscrit en faux

Il a choisi le canal d’une publication sur le réseau social de l’oiseau bleu pour se défendre et s’inscrire en faux contre les différentes accusations. « Certains rapports suggèrent que je prends parti dans cette situation. Ce n’est pas vrai et je tiens à dire que je ne suis que d’un seul côté, celui de la paix », a-t-il laissé lire dans sa publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *