,

Super Ligue : la FIFA s’oppose au projet et menace

L’annonce relative à la création d’une nouvelle compétition entre douze des clubs les plus puissants d’Europe continue de susciter des réactions dans le monde. En effet, la dernière réaction enregistrée est celle du patron du football mondial qui s’est plutôt montré très menaçant. Profitant du congrès de l’UEFA ce mardi à Montreux, en Suisse, Gianni Infantino a totalement désapprouvé cette initiative des clubs (six clubs anglais, trois espagnols et trois italiens).

Ils « devront subir les conséquences » de leur rupture

Pour le président de la FIFA, les différents clubs prenant part à ce projet « devront subir les conséquences » de leur rupture. Pour lui, l’objectif visé par le projet de ces clubs est de supplanter la Ligue des champions. « Soit vous êtes dedans, soit vous êtes dehors. Vous ne pouvez pas être à moitié dedans et à moitié dehors », a formellement ajouté le président de la Fifa.

Publicité

Opposé à une ligue fermée

 « Les promotions et les relégations sont un modèle qui a été couronné de succès », a poursuivi Gianni Infantino pour s’opposer au concept de ligue quasiment fermée. Rappelons que l’annonce de cette super ligue a suscité de vives réactions sur le continent européen. Quelques instants avant le président du football mondial,  le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach avait également donné son avis sur le sujet.  « Le modèle sportif européen est une approche unique […] fondée sur l’ouverture d’une compétition équitable qui donne la priorité au mérite sportif. Ce modèle est menacé aujourd’hui […], défié par une approche purement guidée par le profit », a-t-il dénoncé pour sa part.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité