CPI: Le britannique Karim Khan remplace Fatou Bensouda

Ce mercredi, la Cour pénale Internationale de Justice, organe judiciaire principal des Nations Unies se dotait d’un nouveau procureur en la personne du britannique Karim Khan. La précédente procureure, la gambienne Fatou Bensouda étant venue au terme des neuf années que devait durer son mandat. Mais surtout selon les observateurs, l’arrivée de Karim Khan en tant que procureur survient à un moment où la CPI fait face à de nombreux défis, à des pressions et à des attentes importantes quant à  son rôle de demande de comptes dans les violations des droits de l’homme.

Karim Khan veut travailler à la recherche de la performance

Après son élection le 12 février 2021 au siège des Nations Unies à New York dans « un processus litigieux » qui tentait surtout de parvenir à une décision par consensus ; Karim Khan a prêté serment ce mercredi 16 juin 2021 en tant que nouveau procureur en chef de la Cour Pénale Internationale. Khan, est un avocat britannique de 51 ans, qui a des années d’expérience en tant qu’avocat international, mais aussi en tant que procureur, enquêteur et avocat de la défense.

Publicité

L’homme de loi était le conseiller juridique du bureau du procureur des Tribunaux Pénaux internationaux pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda. Il a également été avocat de la défense dans diverses affaires devant la CPI, le tribunal yougoslave et le Tribunal spécial pour la Sierra Leone. Actuellement, l’avocat anglais est à la tête de l’enquête mandatée par le Conseil de sécurité de l’ONU sur les crimes commis par l’État islamique (EI) en Irak.

Le quinquagénaire commençait donc à partir de ce mercredi neuf années de labeur qui devrait lui permettre d’améliorer les performances de l’accusation devant les tribunaux internationaux. D’ailleurs, Karim Khan en était conscient, aussi a-t-il confié à la presse son désir d’être plus performant en procès. «  Nous ne pouvons pas investir autant. Nous ne pouvons pas élever les attentes, si haut, et obtenir si peu et si souvent dans la salle d’audience » a déclaré le nouveau procureur en substance.

Une réponse

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Des procureurs viennent, et s’en vont, mais le système reste le même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *