Enfariné, Mélenchon réagit : « il faudrait que ça cesse »

Après Emmanuel Macron et François de Rugy, c’est le tour de Jean-Luc Mélenchon d’être agressé ce samedi 12 juin. Le fondateur du parti La France Insoumise a été enfariné par des individus lors de la « marche des libertés », une marche qui a eu lieu dans plusieurs villes de la France contre l’extrême droite. Alors qu’il répondait à des questions de journaliste à son arrivée dans la manifestation, Mélenchon a reçu un jet de farine. Apparemment dépassé par la scène, le chef du parti La France Insoumise devant les caméras a affirmé qu’il « faudrait que ça cesse » tout en s’essuyant le visage et s’époussetant.

« Il y a une grande tension. Je ne sais pas quel était le motif de me jeter de la farine dessus », a-t-il commenté ajoutant s’inquiéter des violences récentes. Il fait ainsi la parallèle avec les deux dernières agressions qui d’après lui constituent « un seuil qui a été franchi ». « La croissance de l’extrême droite, qu’est-ce que vous voulez que ça fasse d’autre que ça ? », s’est-il également interrogé. Dimanche dernier, Jean-Luc Mélenchon avait prédit « un grave incident ou un meurtre » dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, un événement « écrit d’avance » selon lui. Ces propos ont suscité une grosse au sein de la classe politique.

Publicité

La troisième en moins d’une semaine

Vendredi, aux environs de 20 heures, l’ancien ministre François de Rugy alors qu’il était avec son équipe de campagne avait également été enfariné par une femme lui avait crié « Rends le homard ! ». Cette attaque fait également suite à l’agression d’Emmanuel Macron qui a été giflé mardi dans le Drôme par un homme. Celui-ci a écopé de dix-huit mois de prison dont 14 avec sursis.

2 réponses

  1. Avatar de Balatuuu
    Balatuuu

    Vous avez juste raté l’éducation de vos jeunes sinon chez nous en Afrique personne n’oserait agir de la sorte. Voilà les retombées de votre culture

    1. Avatar de Goumin-Goumin
      Goumin-Goumin

      Mélanchon, tu vois comment tu récoltes ce que tu as semé, tu te moquais de Macron et voilà tu es mal servi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *