France : deux policiers mis en examen dans une affaire de pédophilie

James D, ancien responsable syndicale au sein syndicale de la police qui a été remis en service il y a environ trois ans après un arrêt maladie, a été mis en examen et garde à vue pour des accusations de pédophilie. Il est soupçonné d’attouchements et d’actes de pédophilie sur la fille mineure de sa collègue, déléguée syndicale Alliance en Seine-et-Marne. Qualifier de « manipulateur et malsain » par nombreux de ses collègues, le mis en cause aurait abusé sexuellement de la fille de sa collègue et ceci pendant plusieurs années alors que la victime présumée était âgée de moins de 15 ans.

L’affaire a éclaté après que l’école de l’adolescente ait fait un signalement à la suite de récentes confidences de cette dernière à propos des attouchements qu’elle aurait subis de la part de James D. D’après certaines premières informations, les faits reprochés au suspect se seraient déroulés sur plusieurs années et il n’aurait pas été le seul à être impliqué dans l’accusation. Selon certains médias français, d’autres fonctionnaires pourraient être également mis en garde à vue. D’après le parquet de Melun, la mère de la victime présumée est également visée par l’information judiciaire et avait également été mise en garde à vue.

Publicité

 »Elle a pu être manipulée par James »

Elle a été toutefois laissée libre alors que les investigations se poursuivent. « Je n’ai aucun doute sur sa probité, même si elle a pu être manipulée par James », a commenté l’un de ses collègues auprès du Parisien. D’après des sources proches du dossier qui se sont confiées au média, parlant de la probable implication d’autres policiers, l’affaire semble être plus complexe et très sensible.  Par ailleurs, un magistrat instructeur a été désigné en vue de déterminer les responsabilités exactes des deux mis en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité