France : Omar Diawara, menacé de mort par un raciste, va poursuivre sa campagne

C’est un nouvel acte de racisme accompagné de menaces de mort qui a eu lieu en France. Cette fois-ci, la victime n’est autre que Monsieur Omar Diawara, candidat noir aux départementales françaises. En déplacement sur un marché de la ville de Limoges dans le cadre de la campagne électorale des départementales, le candidat a été pris à partie par un raciste qui lui a demandé de fournir ses papiers avant d’ajouter qu’il ne devrait pas se présenter aux élections en France.

Se disant affecté par la situation, M. Diawara a au début annoncé vouloir se retirer momentanément de la campagne pour dit-il «se ressourcer en famille et pour faire le point sur sa campagne». Après son annonce, M. Diawara a obtenu le soutien du parti EELV et la France insoumise qui accompagnent la liste concurrente : «Ce que vient de subir Omar Diawara est une atteinte grave à la démocratie.». Sa colistière affirme n’avoir jamais assisté à un tel déferlement de haine « à l’état le plus brutal » et dénonce également « des menaces physiques répétées aussi sordides, violentes ».

Publicité

Il ne renonce finalement pas

D’après des sources officielles, le candidat a décidé de porter plainte, et même s’il annonçait la suspension de sa campagne, il va finalement la poursuivre. « J’étais en train de tracter au marché avec ma colistière et avec mes soutiens Marie Garnier et Eric Brunier, quand j’ai été interpellé par une personne qui a récupéré un de nos tracts et qui nous a demandé pourquoi je me suis engagé ? (…) Je suis motivé, revigoré et prêt à battre campagne contre ces idées-là. Le plus important c’est l’humain et le rejet de l’humain me dégoûte et je ne peux rester passif ». S’il reconnaît avoir hésité à se retirer juste après l’attaque raciste, et ce pour protéger la famille, il affirme ne plus y penser et refuse de céder à la peur. Une enquête a été ouverte.

Une réponse

  1. Avatar de Vodounon
    Vodounon

    Non!
    Ce serait trop facile de fuir le combat.
    Plus cela paraît brutal, plus il faut foncer.
    Dans de pareil cas il faudrait toujours avoir le courage de déborder et aller au delà de la situation pour la retourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *