, , ,

UDBN : le départ de Prudencio, une « leçon » pour les politiciens béninois selon Jules Kiti

C’est connu de tous. Claudine Prudencio n’est plus la présidente du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn). Elle a cédé sa place à Sylvie de Chacus, le samedi 19 juin dernier lors de la cérémonie de restitution des travaux du congrès du parti et de la présentation des nouveaux membres du bureau national.

« La présidence à vie ce n’est pas ma tasse de thé« 

Le départ de Claudine Prudencio, a surpris tout le monde. Invité ce lundi 21 juin sur l’émission « Convaincs-moi » d’Eden TV, le chargé de communication du parti Jules Léandre Kiti a laissé entendre que l’intention de Mme Prudencio n’a jamais été de rester présidente à vie. « Elle disait toujours dans les cercles restreints, il faut que vous vous préparez à jouer de grand rôle. La présidence à vie ce n’est pas ma tasse de thé » a révélé le chargé de communication.

Publicité

Celui-ci perçoit d’ailleurs ce départ de la tête du parti comme « une vraie leçon pour la classe politique traditionnelle ». L’homme a par ailleurs évoqué le parcours politique de la nouvelle présidente. A l’en croire, Sylvie de Chacus n’est pas venue du néant. Elle était l’adjointe du directeur de l’école du parti Beaugard Koukpaki. En s’assurant du  soutien de sa grande sœur Claudine Prudencio, « elle rêve de faire de l’UDBN, le plus grand parti politique du Bénin » a-t-il conclu.

Une réponse

  1. Avatar de Wilson
    Wilson

    Elle rêve oui. Le br et l’up diront quoi si elle veut faire de son club le plus grand parti du Bénin. Elle n’a ni conseiller communal ni député. Je pense que l’up est et sera le plus grand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *