Maduro annonce la mort de paramilitaires colombiens au Venezuela

Les forces de défense et de sécurité vénézuéliennes auraient réussi à neutraliser plusieurs paramilitaires d’origine  colombienne. C’est du moins ce qu’il convient de retenir d’une déclaration qui a été faite par Nicolas Maduro ce lundi 12 juillet. En effet, selon les précisions du président vénézuélien, plusieurs paramilitaires colombiens auraient participé à la formation de bandes criminelles. Ceux-ci auraient été à la base des fusillades ayant occasionné plusieurs décès dans les rangs des civils il y a quelques jours dans le pays.

«Sur les au moins 20 paramilitaires colombiens, nous en avons capturé trois, avec leurs armes, il semble que d’autres aient été abattus, qui sont en cours d’identification, je ne sais pas si le nombre qu’on m’a donné est exact – dix tués -, il y en a d’autres en fuite et nous les recherchons», a fait savoir le président Nicolas Maduro lors de sa déclaration qu’il a faite.

Publicité

2500 agents participent à l’opération

A en croire les précisions qu’il a faites, l’opération ayant abouti à la neutralisation de ces paramilitaires auraient connu la participation de plusieurs milliers d’agents. Au total, 2.500 agents vénézuéliens ont été mobilisés. «Ils avaient fait des tranchées, ils avaient un endroit appelé le bunker, ils avaient une préparation logistique typique de paramilitaires pour une guerre à Caracas», a poursuivi le président vénézuélien pour parler des paramilitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *