,

Covid-19 : Didier Raoult crée une nouvelle polémique

Après l’ancien président américain Donald Trump, qui avait proposé d’utiliser de la javel pour lutter contre le coronavirus, le professeur Didier Raoult dont le nom a été cité plus d’une fois au cours de cette pandémie, a soulevé une nouvelle polémique avec de nouvelles interrogations. Dans une vidéo sur YouTube, le directeur de l’IHU de Marseille s’est interrogé sur la possibilité d’appliquer certains produits dans le nez comme la vaseline afin de se protéger contre le Covid-19. Cette proposition intervient après que le professeur ait vanté à de nombreuses reprises les mérites de l’hydroxychloroquine pour traiter la Covid-19.

« Le nombre de molécules qui s’accumulent, qui ont une activité contre ce virus, qui ne coûtent rien et qui sont anodines est considérable. Qu’est-ce que l’on attend pour les tester ? », s’est interrogé l’infectiologue avant de se demander si « la paraffine [un produit extrait des résidus solides du pétrole] dans le nez, la vaseline qu’on a dans certains produits, le Vicks, évitent la contamination par le virus dans le nez ou non ? Qui le sait ? », demande-t-il une nouvelle fois.  

Publicité

« Ne pas appliquer le produit au niveau des narines »

Toutefois, l’entreprise américaine Vicks qui fabrique le VapoRub n’a pas tardé avant de faire une mise en garde contre certains usages du produit. « VapoRub ne doit être appliqué que sur la poitrine et la gorge pour soulager la toux, et sur les muscles et les articulations pour les courbatures. Il ne doit pas être utilisé sous ou dans le nez, dans la bouche ou ingéré. Un produit à base d’huile peut pénétrer dans les poumons s’il est mal utilisé », a prévenu l’entreprise. D’ailleurs sur la notice du produit, il est bien précisé de« ne pas appliquer le produit au niveau des narines, des yeux, de la bouche ou du visage ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *