,

L’Iran promet de répondre aux offensives d’Israël ou ses alliés

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a profité d’un communiqué qu’il a rendu public ce lundi 2 août pour lancer des mises en garde contre Washington, Londres et Israël. L’officiel iranien déclarait en effet que son pays ne lésinerait pas sur les moyens pour se protéger. «La République islamique d’Iran n’hésitera pas à protéger sa sécurité et ses intérêts nationaux», martèle notamment le communiqué du porte-parole des Affaires étrangères iraniennes Saïd Khatibzadeh.

Il fera par la suite remarquer que la République Islamique d’Iran «répondrait immédiatement et de manière décisive à tout éventuel aventurisme». Ces mots interviennent suite aux différentes accusations qui ont été portées contre l’Iran. Ce pays du Moyen Orient est accusé par Washington, Londres et Israël d’avoir été à l’origine de l’attaque au drone en mer d’Oman du pétrolier Mercer Street, géré par la société d’un milliardaire israélien. Cette attaque aura fait au total deux morts. Quelques heures après l’attaque, le ministre israélien des Affaires Etrangères a accusé l’Iran d’être l’instigateur de cette situation.

Publicité

Accusations « infondées »

Téhéran n’a pas hésité à rejeter ces accusations indiquant qu’elles sont justes « infondées ». «Le régime sioniste (Israël, NDLR) doit cesser de (lancer) de telles accusations infondées», avait réagi le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes Saïd Khatibzadeh. «Je peux dire avec une certitude absolue que l’Iran a mené cette attaque contre le navire (…) Il y a des preuves de cela», avait pour sa part le Premier ministre israélien, Naftali Bennett.

Une réponse

  1. Avatar de Pluton92
    Pluton92

    C’est devenu une mode dans nos « démocraties » occidentales d’accuser sans preuves les pays qui ne plaisent pas à nos dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *