Ouganda : les réfugiés afghans sont les bienvenus selon le président Museveni

L’Ouganda a annoncé mardi avoir accepté une demande des Etats-Unis d’accueillir temporairement 2.000 réfugiés afghans fuyant après la prise de pouvoir par les talibans. Le pays d’Afrique de l’Est a une longue expérience dans l’accueil de personnes fuyant un conflit et accueille actuellement environ 1,4 million de réfugiés, la plupart originaires du Soudan du Sud. « La demande a été faite hier par le gouvernement américain à SE (le président Yoweri Museveni) et il leur a donné son accord pour amener 2 000 réfugiés (afghans) en Ouganda », avait confié à Reuters Esther Anyakun Davinia, ministre adjointe ougandaise des secours, de la préparation aux catastrophes et des réfugiés.

« Ils vont rester ici temporairement pendant trois mois avant que le gouvernement américain ne les réinstalle ailleurs », a-t-elle ajouté. Au micro de RFI ce mercredi, le ministre des Affaires étrangères ougandais, Henry Oryem-Okello a indiqué qu’ils ont demandé à Washington de leur fournir les profils des intéressés. « Nous avons demandé à nos homologues américains de nous fournir plus de précisions sur le profil exact des individus que Washington nous prie d’accueillir pendant deux ou trois mois, le temps de les soumettre à des contrôles avant de prendre la route vers les États-Unis», a-t-il affirmé.

Publicité

D’autres pays contactés

Une fois que les Etats-Unis auront fourni les informations concernant les réfugiés,Kampala pourra accepter ou refuser l’offre selon le ministre. « Il ne faut pas oublier que les Etats-Unis ont contacté plusieurs autres pays, dont certains en Afrique », a affirmé le ministre. L’Albanie et le Kosovo ont également accepté une demande américaine d’accueil temporaire de réfugiés afghans.

Une réponse

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Il revient à la mémoire les mésaventures des Indiens avec Idi Amine. Est-ce que leur futur ne sera pas dominé par un Idi Amine numéro 2?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *