Russie : une journaliste affirme avoir été expulsée

Il ne reste que quelques jours pour une journaliste de la BBC à passer sur le territoire russe. Sarah Rainsford, la correspondante de la BBC en Russie, doit quitter le pays au plus tard à la fin du mois d’août. Pour cause? Le visa de la journaliste n’a pas été renouvelé. L’intéressée dont les propos ont été rapportés par plusieurs médias internationaux a réagi ce samedi à la nouvelle.

La correspondante de la BBC en Russie Sarah Rainsford n’est pas contente. Après l’annonce du non renouvellement de son visa, la journaliste fait des déballages. Celle qui dit avoir été « expulsée » de la Russie au cours d’un entretien à la radio britannique confie qu’on lui a dit qu’elle ne pourra plus revenir dans le pays. « On m’a dit [par des responsables russes] que je ne pourrai jamais revenir. C’est personnellement dévastateur. », lâche la journaliste qui est visiblement déboussolée par la nouvelle.

Publicité

Sur Twitter, Sarah Rainsford n’a pas manqué de remercié tout ceux qui l’ont soutenu. « Me faire expulser de Russie, où j’ai passé presque un tiers de ma vie et d’où j’ai travaillé pendant des années, est dévastateur. Merci pour tous vos messages de soutien », peut-on lire dans son tweet. Selon des sources concordantes, la chaine britannique voit en la décision de non renouvellement du visa de sa correspondante comme une réponse à une décision des autorités britanniques de ne pas accorder des visas à des journalistes russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *