Twitter : une élue pro-Trump suspendue pour 7 jours après un tweet «trompeur»

Twitter a annoncé mardi avoir suspendu le compte de la représentante Marjorie Taylor Greene pour diffusion de désinformation et violation des règles de la plateforme. La suspension d’une semaine est intervenue un jour après que Greene, membre du parti républicain de Géorgie et pro-Trump, ait tweeté que l’agence américaine des médicaments, The Food and Drug Adminitration, ne devrait accorder une approbation complète à aucun des vaccins Covid.

Greene a déclaré dans son post que les vaccins sont inefficaces pour freiner la propagation de la maladie à coronavirus, une affirmation directement en contradiction avec les preuves scientifiques qui ont montré que les vaccins ont été efficaces jusqu’à présent. « La FDA ne devrait pas approuver les vaccins contre le covid. Il y a trop de rapports d’infection et de propagation du Covid-19 parmi les personnes vaccinées. Ces vaccins échouent et ne réduisent pas la propagation du virus et les masques non plus. Les mandats de vaccination et les passeports violent les libertés individuelles », a-t-elle tweeté.

Publicité

Suspendue pour avoir dit la vérité

Ce mardi est la deuxième fois en trois semaines que Greene, qui a suscité des critiques substantielles pour ses remarques sur la pandémie et les restrictions connexes, est suspendue par Twitter. « Twitter m’a suspendue pour avoir dit la vérité, pour avoir tweeté ce que beaucoup de gens disent », a-t-elle réagi dans un communiqué, après avoir réitéré ses accusations sur l’inefficacité des vaccins. 

Son compte avait été suspendu pendant 12 heures le mois dernier pour avoir publié un article trompeur sur la censure. Greene, qui a autrefois comparé les mandats de masques aux Etats-Unis à l’Holocauste, a également vu son compte suspendu en janvier pour avoir diffusé des théories du complot sur le second tour des élections en Géorgie. Selon les termes de l’accord, le non-respect de la politique de désinformation Covid-19 de Twitter cinq fois ou plus, peut entraîner une interdiction permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité