Un avion atterrit à Paris par erreur, les passagers refusent de descendre

Photo de Aleksei Zaitcev - Unsplash

D’après le média belge Sudinfo qui a rapporté l’information, un vol de la compagnie TUI Fly qui devrait quitter Fès au Maroc pour Bruxelles en Belgique dans la soirée du vendredi 17 septembre avait été retardé suite à un problème technique. D’après le média, la compagnie aérienne avait communiqué via SMS l’information du retard aux agents au sol de l’aéroport marocain, mais l’information ne serait pas parvenue aux passagers. Conséquence, les passagers ont attendu toute la nuit dans l’espoir d’embarquer d’une minute à une autre.

Le samedi matin, l’avion a finalement décollé, mais les passagers n’étaient pas encore au bout de leurs peines. L’avion qui devrait initialement atterrir à Bruxelles s’est posé à Paris Orly et pour raison, le vol n’avait pas été autorisé pour atterrir en Belgique. Dans cette nouvelle situation, les passagers n’ont également pas été informés. La compagnie a été dans l’obligation d’affréter des bus pour les conduire à Bruxelles. Toutefois, certains passagers n’ont pas voulu se laisser faire pour une nouvelle. Certains ont refusé de descendre de l’appareil criant leur ras le bol. D’après un porte-parole de la compagnie, l’atmosphère était tendue dans l’avion.

Publicité

Une poursuite en vue

Finalement, la compagnie a réussi à convaincre les passagers qui ont accepté d’embarquer dans les bus et ont rejoint Bruxelles au bout de trois heures de route. Si un accord avait finalement été trouvé entre les deux parties, c’est après que TUI Fly ait promis une compensation financière aux passagers. En outre, la société qui assiste la compagnie aérienne à l’aéroport de Fès, fera l’objet d’une poursuite pour avoir manqué à ses obligations d’informer les passagers. Dans tous les cas, les passagers retiendront pendant longtemps ce vol.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité