, ,

Attaques terroristes au Bénin : Le ministre Nouatin invite l’armée à rester sur le qui-vive

Les récentes attaques à  Porga et à Banikoara abordées au cours d’un séminaire qui s’est ouvert ce mardi 21 décembre 2021 à l’Etat-major général de Cotonou, ceci pour aguerrir les chefs de corps de l’armée de terre du Bénin dans l’évolution géostratégique et sécuritaire de l’environnement dans lequel se situe le pays. Le  ministre délégué chargé de la défense  nationale, Fortunet Alain Nouatin a profité de l’occasion qui lui est offerte pour revenir sur les événements du 30 novembre  et du 1er décembre 2021.

«Avant nous disions que la menace est au Nord-Ouest, la menace est au Nord, la menace peut venir de l’Est maintenant la menace est là et à tout moment elle peut surgir d’une façon ou d’une autre » a déclaré le ministre délégué chargé de la défense nationale, Fortunet Alain Nouatin ce mardi 21 décembre 2021 à l’ouverture du séminaire à l’Etat-major général de Cotonou. C’est pour cela, il a demandé aux chefs de corps de l’armée « d’être toujours sur le qui-vive,  d’être aguerris et de remarquer les moindres gestes qui peuvent être déjà des signes annonciateurs d’un mouvement qui, si on y prend garde, peut devenir la gangrène. Ça, je ne vous souhaite pas».  Il a fait savoir qu’il «compte sur l’armée béninoise qui est très professionnelle» parce que dit-il «beaucoup de rapports de l’ONU l’ont attesté». «La réaction que nous voyons de temps en temps en vous me confirme cette idée que vous êtes vraiment des professionnels» a-t-il précisé. Il n’a pas manqué d’affirmer que «la nation béninoise compte» sur  eux «pour que plus jamais nous n’ayons de morts et pour ça le Chef de l’Etat est en train de mettre tous les moyens pour que vous ayez l’ascendance»  et que « vous soyez suffisamment protégés».

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *