, ,

Bénin: Joël Aïvo, « s’est laissé compromettre » selon Karim da Silva

Karim da Silva, le président des sages et notables de la ville capitale, s’est ouvert au journal Le Matinal après la condamnation du constitutionnaliste. Il explique que Joël Aïvo « en tant qu’intellectuel, ne s’est pas trompé de chemin en se rendant chez les rois » quand il voulait se lancer en politique. « Mais il a été mal orienté ».

Si le roi Toffa avait consulté le Fâ…

Le patriarche est convaincu que si le Roi Toffa de Porto-Novo avait consulté le Fâ, il lui aurait dit de ne pas s’aventurer sur ce terrain. Karim da Silva rappelle également que Joël Aïvo s’est rendu au Nigéria en plein jour. « Nous sommes tous des humains. Aïvo, moi je ne le connais pas. Je l’ai vu à la télévision, Il s’est laissé compromettre » a poursuivi le patriarche, conseillant aux uns et autres de ne « jamais » se laisser « entraîner ».

Publicité

Joël Aïvo , selon lui, se voyait déjà président. Rappelons que le constitutionnaliste a écopé de 10 ans de prison et de 45 millions d’amende pour « complot contre l’autorité de l’Etat » et « blanchiment de capitaux ». Dans deux jours, s’ouvrira le procès d’une autre opposante : Reckya Madougou.

3 réponses

  1. Avatar de Bito
    Bito

    Il est encore en vie ???

  2. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    La conséquence d’un amateurisme qui ne dit pas son nom.
    Sans troupe et il se voyait au palais de la Marina dites-vous ???
    Comme si le pouvoir se ramassait par terre .
    La résultante de 5 ans c’est 5 ans étant aujourd’hui 10 ans c’est 10 ans .
    Nous implorons l’indulgence du chef de l’Etat.
    Je passais
    Le Plombier universitaire

  3. Avatar de Aziz
    Aziz

    Ce vieux.da Silva..dont je suis..le beau fils..divague..politiquement

    Le fort de..666..s est de mettre..tout..le monde..au pas..selon sa volonté

    Pour combien..de temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *