Berlin accusée « d’encourager Poutine» après son refus de livrer des armes à l’Ukraine

Le plus haut diplomate ukrainien, Dmytro Kuleba, a critiqué samedi l’Allemagne pour son refus de fournir des armes à Kiev, exhortant Berlin à cesser de « saper l’unité » et « d’encourager Vladimir Poutine » au milieu des craintes d’une invasion russe. Avec des dizaines de milliers de soldats russes massés à la frontière ukrainienne, alors que les craintes grandissent pour qu’un conflit majeur puisse éclater en Europe. Les appels de l’Ukraine aux alliés occidentaux pour renforcer ses capacités de défense ont amené les États-Unis, la Grande-Bretagne et les États baltes à accepter d’envoyer à Kiev des armes, notamment des missiles antichars et antiaériens.

Kuleba a déclaré sur Twitter que les déclarations de l’Allemagne « sur l’impossibilité de fournir des armes de défense à l’Ukraine » ne correspondaient pas « à la situation sécuritaire actuelle ». Le ministre ukrainien a souligné qu’« aujourd’hui, l’unité de l’Occident par rapport à la Russie est plus importante que jamais ». « Les partenaires allemands doivent cesser de saper l’unité avec de tels propos et actions et encourager Vladimir Poutine à lancer une nouvelle attaque contre l’Ukraine », a déclaré le chef de la diplomatie ukrainienne.

Publicité

Des déclarations décevantes

L’Ukraine est « reconnaissante » à l’Allemagne pour le soutien qu’elle a déjà apporté, mais ses « déclarations actuelles sont décevantes », a-t-il ajouté. Plus tôt samedi, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a déclaré que Berlin enverrait un hôpital de campagne en Ukraine, tout en rejetant une fois de plus les appels à l’armement de Kiev. « Les livraisons d’armes ne seraient pas utiles pour le moment, c’est le consensus au sein du gouvernement », a déclaré Lambrecht.

Ce samedi, l’ambassade des États-Unis à Kiev, a annoncé qu’une partie d’un programme « d’assistance à la sécurité » de 200 millions de dollars destiné à l’armée ukrainienne était arrivée dans le pays tôt ce matin-là. L’ambassade a noté que plus de 650 millions de dollars d’aide à la sécurité avaient été engagés par les États-Unis pour l’Ukraine l’année dernière, et plus de 2,7 milliards de dollars depuis 2014. 

Du matériel défensif supplémentaire

« Les États-Unis continueront de fournir une telle assistance pour soutenir les forces armées ukrainiennes dans leurs efforts continus pour défendre la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine contre l’agression russe. Comme le président Biden a déclaré au président Poutine que si la Russie envahissait davantage l’Ukraine, les États-Unis fourniraient du matériel défensif supplémentaire à l’Ukraine en plus de ce qui a déjà été fourni », a ajouté l’ambassade.

Publicité

La Russie a exigé que l’Ukraine ne puisse pas rejoindre l’OTAN, une demande que l’alliance a rejetée. En réponse, le Kremlin a renforcé sa présence militaire dans la région, invoquant des problèmes de sécurité non précisés. Les États-Unis et d’autres alliés occidentaux craignent que la Russie ne se prépare à une nouvelle invasion de l’ancienne nation soviétique, comme en 2014, lorsqu’elle a envahi l’Ukraine et annexé la péninsule de Crimée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *