France : un policier s’est suicidé en se jetant du toit d’un commissariat

Depuis le début de cette année 2022, c’est le dixième fonctionnaire que la police nationale française vient de perdre dans un suicide. Ce jeudi 27 janvier, un autre policier a encore mis fin à ses jours. En service au commissariat de Rennes, le policier informaticien, s’est jeté du toit du bâtiment du commissariat, au septième étage. Ce n’est que son corps sans vie qui a été découvert, quelques secondes après qu’il s’est jeté, par ses collègues dans la cour intérieure du commissariat.

Le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, a déclaré qu’un « magistrat du parquet de Rennes s’est rendu sur place dans le cadre de l’enquête en recherche des causes de la mort ». Pour assister les collèges de la victime qui ont assisté à l’incident, une cellule psychologique a été mise en place. Pour les policiers, il s’agit d’un incident malheureux alors que plusieurs de leurs collègues ont déjà perdu la vie dans des circonstances pareilles. En décembre dernier, un autre membre de la police de Rennes affecté à la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) avait déjà mis fin à ses jours par suicide.   

Publicité

Libérer la parole dans la Police pour toutes les souffrances

« Condoléances à la famille, amis et collègues de Dorian qui s’est suicidé à Rennes ce matin. Soutien à tous dans cette terrible épreuve », a réagi le syndicat Unité SGP sur Twitter. « Cher collègue, nous parviendrons à libérer la parole dans la Police pour toutes les souffrances. Ensemble. Avec toi », a écrit pour sa part Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat Unité SGP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *