, ,

Plus de 400 mille tonnes de riz béninois produits entre 2020 et 2021

Au Bénin, le riz béninois se retrouve sur le marché au même titre que les autres variétés de cette céréale, venues d’Asie notamment. Cependant, il n’est pas abondant malgré la production qui a décollé ces dernières années. En effet, selon Joseph Kouchika, coordonnateur du conseil de concertation des riziculteurs du Bénin, la production en 2011 tournait autour de 150 mille tonnes mais déjà en « 2020-2021, on est passé à plus de 400 mille tonnes, quoique ça ne couvre pas encore les besoins en riz au plan national ».

Un programme pour augmenter la production

Il informe cependant que le gouvernement a mis en place un programme pour augmenter la production du riz béninois. Selon les acteurs du secteur, une forte production donnera à n’en point douter une certainement visibilité au riz béninois parce que, le pays continue d’importer massivement pour satisfaire ses besoins et ceux de ses voisins.

Publicité

Ils signalent également que certains béninois sont réticents à l’idée de consommer le riz de chez eux, évoquant plusieurs raisons comme sa couleur et sa durée de cuisson. En effet, ils trouvent qu’il n’est pas « assez blanc, raffiné, pas parfumé et difficile à cuir ».Tout le contraire du riz importé d’Asie.
 

8 réponses

  1. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Consommons local aulieu de consommer du riz parfumé

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Même local peut être parfumé avec la technologie appropriée.
      Les statistiques sont importantes afin de savoir où on est, ce qui est importe’ (l’argent envoyé aux agriculteurs d’autres pays) et ce qui peut-être fait par rapport au potentiel Béninois.

  2. Avatar de rodrigue
    rodrigue

    Le plus important est que quelque chose se fait dans ce domaine.
    donc oubliez les stats.

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Le plus important, c’est que le potentiel est là, car les terres sont disponibles.

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Le Bénin, au lieu de remplir ses bas-fonds et de les vendre pour les remplir d’ordures et de les fermer, ferait mieux d’en faire usage pour produire plus de riz. Les terres sont disponibles.

  4. Avatar de rodrigue
    rodrigue

    C’est déjà un effort et c’est très encourageant.
    Pour la qualité, et aux béninois qui seraient retissants, je leur demande de commencer par s’y habituer.
    Et qu’il n’y a jamais eu du maïs parfumé et pour pourtant + de 75% des en consomment.

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Pour ton information, c’est la même quantité qui était produite les années d’avant. Ce n’est un nouveau record, kes 400 000 tonnes donc. A l’avènement de ka rupture, Dossouhoui était venu chanter ça de jour comme de nuit sur l’ortb.

  5. Avatar de Tchité
    Tchité

    Il y a déficit, puisque la consommation annuelle est de 1 million 5 00 000 tonnes sans compter ce qui est re exporté vers le Nigéria après importation vers le Bénin de l’Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *