Pour Zemmour, les investissements étrangers sont là pour voler les technologies françaises

Ce n’est plus un secret. Eric Zemmour ne cache pas son ambition d’occuper la plus haute fonction en France. Au cours de l’année écoulée, le polémiste a multiplié les sorties pour se prononcer sur la situation du pays. En décembre dernier, il a annoncé officiellement sa candidature et a commencé à dérouler son agenda politique.

Depuis l’annonce officielle de sa candidature, Eric Zemmour multiplie les sorties pour exprimer sa vision pour la France. Le candidat à la présidentielle connu pour ses positions tranchées sur le dossier de l’immigration s’est prononcé ce mercredi sur sa vision de la France dans la matinale de Public Sénat. Occasion pour le candidat de droite de dire qu’il « y a un déclassement des Français à cause de la désindustrialisation ». Pour contrer le phénomène, Eric Zemmour propose de baisser les « impôts de production de 30 milliards d’euros sur le quinquennat ».

Publicité

Pour le polémiste, la France n’a pas « à sacrifier son industrie sur l’autel des considérations climatiques« . « Les considérations climatiques, c’est bien, mais nous représentons 1 % de la production de CO2 dans le monde. La France n’a pas à se flageller en permanence, ni à sacrifier son industrie sur l’autel des considérations climatiques. Que les chinois ferment leurs centrales à charbon, les américains aussi. », a affirmé M Zemmour quoi estime que les investissements étrangers sont là uniquement pour voler les technologies françaises. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *