,

Le Soudan rappelle son ambassadeur en Ethiopie après les affrontements

Des affrontements entre les troupes régulières du Soudan et de l’Éthiopie ont eu lieu ce lundi sur leur frontière commune près des villages d’El-Quraysha et de Basanda. Cela a été rapporté par le site d’information Somali Guardian. Selon la source, l’échange de tirs a eu lieu dans une zone considérée par l’Éthiopie comme contestée. Les relations entre les deux pays se sont considérablement détériorées au cours des dernières 48 heures après que le Soudan a accusé l’armée éthiopienne d’avoir enlevé et tué sept soldats soudanais et un civil.

Dans ce cadre, le Soudan a annoncé le rappel de son ambassadeur d’Éthiopie et a convoqué l’ambassadeur éthiopien à Khartoum au ministère des Affaires étrangères. Pour sa part, l’Éthiopie a démenti les accusations portées par le Soudan selon lesquelles l’armée régulière éthiopienne était impliquée dans l’incident à la frontière commune qui s’est produit le 22 juin et a entraîné la mort de plusieurs personnes.

Publicité

Le ministère éthiopien des Affaires étrangères a déclaré lundi que, ce jour-là, il y avait eu une invasion du territoire éthiopien par des unités de l’armée régulière du Soudan, soutenues par des combattants du Front populaire de libération du Tigré. La milice éthiopienne locale a agi contre eux. L’Éthiopie considère comme contestés un certain nombre de territoires dans la région du village d’El-Quraysha. L’Éthiopie affirme qu’il n’y a pas eu de démarcation appropriée de la frontière dans la région. (Tass)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité